Le parler Normand est très riche  car il a été enrichi par les multiples sources: scandinaves, anglo-saxones, latines(Il ne faut pas oublier que les Normands allèrent en conquête en Méditerrannée.

Un apperçu d'une partie du vocabulaire normand et plus particulièrement de la Manche.

Merci de nous signaler les erreurs, les variantes et aussi des mots qui ne figurent pas dans cette liste

Règles de prononciation

1.    devant un é ou un i, qu se prononce tch (qui se lit tchi) : eun quoeu se dit un tcheu.

2.    on  peut aussi se prononcer que (quétoun se lit quéton)

3.    gu se prononce gue : guette (regarde) se dit djette.

4.    ll se prononce y (bllé se dit byé)

5.    h est très guttural (héreng se lit rhéran), à l'instar du j espagnol ou du ch allemand.

6.    le h peut aussi ne pas se prononcer (hivé se lit ivé)

7.    yin se prononce yi ou i. Quyin se lit tchyi ou tchin

8.    men se prononce man devant une consonne ou un h aspiré

9.    men se prononce m’n devant une voyelle ou un h muet (de même pour ten, sen)

10.          les se prononce devant une consonne ou un h aspiré

11.          les se prononce l’z devant une voyelle ou un h muet (on écrit les éfaunts , on dit l’z éfaunts)

12.          le e sans accent se ne prononçant pas, belin se dit blin. Toutefois, quand on veut prononcer le e, on le signale par un accent (lé quemin, se lit le qu’min, le quémin se lit l’quemin)

13.          le é accentué se prononce é (rébelot se dit réblo)

14.          la graphie aun se lit an

15.          la graphie oun se lit on

boîte à idées-suggestions-

dala14000@free.fr

contact 06 99 83 09 50

 

[Préc.] [Niveau supérieur]